Renoult Conseil Immobilier
29 Nov

Quatre réflexes à corriger avant d’acheter une maison en vente à Sotteville-lès-Rouen

Vous cherchez une maison ? Surtout, ne vous précipitez pas ! Le premier des mauvais réflexes serait en effet de partir bille en tête visiter maison après maison. Vous allez agacer les agents immobiliers de Sotteville-lès-Rouen qui auront le sentiment de perdre leur temps puisqu’en réalité votre projet ne sera pas finalisé !
Évidemment, on vous comprend : acheter une maison, une résidence secondaire, en région Haute-Normandie, est un projet excitant ! Vous n’avez pas envie que cela prenne un an. D’autant que les conditions d’emprunt sont très avantageuses. Seulement, sachez que si vous voulez réussir votre achat immobilier, il y a 4 erreurs à ne pas commettre :

Ne pas établir votre budget
Règle numéro un : faites vos comptes. Listez les sommes que vous consacrez, tous les mois, aux frais de nourriture, aux vêtements et aux loisirs…, sans oublier les impôts et les assurances. C’est le meilleur moyen de connaître le montant que vous pouvez consacrer, chaque mois, à un prêt immobilier. Ainsi, vous saurez ce que vous pouvez acheter et visiter ! Un conseil : n’oubliez pas les frais de notaire. Dans l’ancien, ils représentent environ 7,5 % du prix d’achat.

Une seule visite…
Il est important de visiter plusieurs fois la maison de Sotteville-lès-Rouen que vous voudrez acheter, à différents moments de la journée, afin de pouvoir évaluer les nuisances sonores et/ou visuelles, l’ensoleillement, et de vous donner la possibilité d’identifier les éventuels défauts. Et surtout, posez un maximum de questions.

Négocier… à tout rompre
Non, les propriétaires ne baisseront certainement pas le prix de leur logement pour vos beaux yeux. Alors, ne passez pas à côté de la maison qui vous fait rêver, avec sa vue sur la Seine, pour 10 000 € !

N’estimez pas les travaux à faire
C’est le conseil subsidiaire : faites appel à un architecte pour avoir une estimation réelle du montant des travaux à effectuer si la maison est à retaper. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises ! Et enfin, si c’est votre premier achat dans l’immobilier, pensez au prêt à taux zéro dans l’ancien ! Il pourra dès 2016 financer jusqu’à 40% du montant de l’acquisition !

P.L / Bazikpress © pict rider

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée